Assurez moins cher ce qui vous est le plus cher

03.21.56.04.40

La Vigilance

portable au volant

La vigilance au volant est un élément fondamental de sécurité. La concentration du conducteur est indispensable à une conduite parfaitement maîtrisée.

Etre vigilant au volant, c'est être attentif pour ne pas être surpris. Or cette attention peut être détournée ou affaiblie pour diverses raisons qui vont de la simple distraction à la fatigue, voire la somnolence. Et avec une baisse de vigilance, le risque d'accident augmente.

Les formes de baisse de vigilance

  • L'inattention. Tout en conduisant, il est possible de penser, de parler, ou d'écouter la radio. Ces activités peuvent vous empêcher de percevoir un danger ou un indice annonçant un danger. Parfois elles retardent une action sur les commandes du véhicule.
  • La fatigue. La conduite est une activité fatigante, surtout dans le cas de trajets longs et monotones. Un conseil : mieux vaut vous reposer avant de partir.
  • La somnolence. C'est l'instant situé entre le sommeil et l'éveil. Elle décroît du lever jusqu'à midi où elle atteint son minimum. En revanche, vous risquez davantage de somnoler entre 13h00 et 15h00. Un repas copieux et arrosé risque d'aggraver cette période d'hypovigilance durant laquelle le risque d'accident est augmenté.
Le téléphone et la radio
Les conducteurs utilisant un téléphone au volant ont 38% d'accidents en plus que ceux qui ne téléphonent jamais. Le risque est multiplié par six lors de la communication.
Côté sanction, vous risquez gros : l'usage d'un téléphone tenu en main est puni par une contravention de 35 euros et le retrait de deux points sur votre permis de conduire.

 

Qu'est-ce qui altère la vigilance ?

  • la dette du sommeil : Elle peut vous amener à vous endormir au volant. Si vous ressentez le moindre signe de somnolence, n'essayez pas de lutter. Arrêtez-vous pour vous reposer.
  • certains médicaments comme les antidépresseurs, les somnifères ou les médicaments à base de codéine. Avant de prendre le volant, il est préférable de vérifier les effets secondaires décrits sur la notice.
  • l'alcool, les drogues ont des effets sur votre comportement mais aussi sur votre vigilance.
  • la digestion : elle peut réduire votre vigilance et même engendrer une somnolence, surtout si vous avez mangé des aliments très gras ou très sucrés.
  • l'excès de chaleur : il favorise la somnolence.
  • le téléphone : « mains libres » ou non le téléphone réduit votre concentration. Mieux vaut brancher votre messagerie, ou même éteindre votre téléphone, le temps du trajet.
Qu'est-ce que la vigilance ?
C'est l'état de réactivité à l'environnement qui vous entoure.
Elle peut varier en fonction du moment de la journée mais aussi selon la stimulation et la motivation personnelle.

 

(extraits des "conseils automobile" Allianz)

 

Devis gratuit

Souscription en ligne

Connexion - Réalisation: Artois WebDesign (Création de sites internet) - This page is XHTML 1.0 transitional valid