Assurez moins cher ce qui vous est le plus cher

03.21.56.04.40

La Vision et l'Audition

vision trouble

La vision classique

Bien voir consiste en une bonne sensibilité aux contrastes et en la possession d'un champ de vision latéral. Au volant, c'est grâce à votre vision périphérique que vous pouvez regarder devant vous tout en surveillant ce qui se passe sur les côtés, d'où le danger vient le plus souvent. La notion de vitesse est fournie par les images qui défilent de chaque côté.

L'acuité visuelle requise pour obtenir son permis de conduire est, corrections comprises, de 5/10ème au moins pour les deux yeux. Il y a incompatibilité si le champ visuel binoculaire horizontal est inférieur à 120 degrés.

 

QUELQUES CHIFFRES
30% des conducteurs ont un défaut visuel non corrigé ou mal corrigé.
5% ont un problème de vision majeure.
2% une vision en deçà des normes du permis de conduire.

 

Les troubles de la vision

  • L'astigmatisme : vision médiocre, de près comme de loin
  • L'hypermétropie : images floues, surtout de près
  • La myopie : vision médiocre de loin, une gêne amplifiée la nuit
  • La presbytie : vision médiocre de près

Au moment de passer votre permis, votre vue a été jugée compatible avec la conduite. Mais votre vue évolue. Mieux vaut la faire vérifier régulièrement. Et avec les années, il faut redoubler de vigilance.

 

La vision crépusculaire

Notre système visuel se règle avec précision sur la vision nocturne au moment où la nuit commence à tomber. Au lieu des cônes, ce sont les bâtonnets de la vision sans couleurs qui deviennent actifs sur la rétine de l'oeil. Au crépuscule, les deux types de cellules participent à la perception. Dans la nuit, seuls les bâtonnets sont encore en éveil.

La nuit, les couleurs, qui sont des aides importantes pour la perception, disparaissent progressivement.

De nuit, une même personne qui a de bons yeux n'a qu'une capacité visuelle de 5 à 10%. La présence d'une légère myopie, compensée sans problème en journée, ne nécessitant pas de corrections spécifiques peut devenir gênante.

QUELQUES CONSEILS
Si vous portez des lunettes, utilisez des verres anti-reflets
Evitez de regarder les phares des voitures que vous croisez
Ne portez pas de verres teintés ni de lunettes de soleil : ils ne protègent pas vraiment et absorbent trop de lumière.

 

Effets de la nuit sur votre conduite

Avec la nuit, vous évaluez moins bien les distances. Vous devez adapter votre conduite et rouler moins vite pour rester maître de votre véhicule. Outre la difficulté de voir, les phares, les lumières des villes, les lampadaires vous éblouissent : portez votre regard au-delà de la zone éclairée par les phares, de manière à pouvoir anticiper et réagir rapidement.

Il est plus prudent d'éviter de conduire la nuit : il se produit trois fois plus d'accidents mortels la nuit que le jour. La vitesse excessive, liée à une vision altérée explique ces différences.

 (extraits des "conseils automobile" Allianz)

 

Devis gratuit

Souscription en ligne

Connexion - Réalisation: Artois WebDesign (Création de sites internet) - This page is XHTML 1.0 transitional valid